Abû Hurayra rapporte que le prophète -que la bénédiction et le salut d’Allah soient avec lui - a dit : «Si les pieux connaissaient la grandeur du châtiment que Dieu a préparé, nul d’entre eux n'espérerait alors en Son Paradis. Et si le pervers connaissaient la grandeur de Sa miséricorde, nul d’entre eux ne désespérerait en Son vaste Paradis». Rapporté par Muslim.

Un homme informa al-Hassan al-Basrî qu'un homme avait du mal à son sujet. El Hassan lui envoya un plateau de dattes fraîches et lui dit "par ta médisance à mon égard, tu m'as offert tes bonnes actions pour lesquelles je te gratifie". L'homme eut honte et ne parla plus de lui en mal.